Outils personnels

Période Hollandaise

Depuis 1811, la commune de Watermael-Boitsfort a donc son premier maire de la nouvelle entité. C'est Van Campenhout, auquel succède en 1825 Théodore Verhaegen, ancien président de la chambre et fondateur de l'Université Libre de Bruxelles. Celui-ci s'occupe activement de l'amélioration des voies de communication, mais ne peut guère obtenir de grands résultats faute de ressources, car en ce moment, Watermael-Boitsfort, pittoresque mais pauvre, ne compte parmi ses habitants, à de rares exceptions près, que des bûcherons, des ouvriers agricoles ou des gens de métiers.

C'est cependant Théodore Verhaegen qui fait construire la première église de Boitsfort. Bien que l'aspect en soit encore satisfaisant, la vieille chapelle menace ruine. En 1827, on commence la nouvelle construction qui est achevée et inaugurée en 1833. Derrière l'église s'étend le nouveau cimetière; la chapelle, inutile désormais, est vendue. L'installation du culte est complétée par le placement d'une cloche bénite le 7 juillet 1839 et par l'érection d'un presbytère non loin de l'emplacement de l'ancienne chapellenie ducale, au bord de la Woluwe.

Actions sur le document