Outils personnels

Procès-verbal de la réunion du 14 octobre 2015

Présents :

MM. Olivier DELEUZE et David LEISTERH, membres observateurs de plein droit, Françoise BREBART, Anne-Marie CHAIDRON, Marianne LAUWERS, Monique LESLAU, Annie SEGERS, Jeanne VANDER ROY, Josiane VANDER SMISSEN, MM. Stany CARBONNELLE, Jos DEWINT, Thierry JONCKHEERE, Xavier LEROY, Jos STRAUVEN, Paul VAN HEDDEGEM

Excusées : Mme Cécile VAN HECKE, membre observateur de plein droit, Mmes Myriam DUPAIX, Rose WOUTERS

1. approbation du P.V de la réunion du 24 06 2015

Le P.V est approuvé.

2. bilan sur les travaux du « questionnaire VADA » et son éventuelle mise en application (M. Xavier Leroy)

Le rapport de la réunion du 08 octobre 2015 du groupe mené par Xavier Leroy avait été préalablement envoyé aux membres par e-mail.

Le taux de réponse s’élève à  plus ou moins un sur deux, ce qui est une excellente performance.

Quant à la qualité des informations recueillies, le groupe souligne :

  • En premier lieu, la surprise de constater la convergence des attitudes essentielles face aux questions soulevées au sujet des  9 thèmes envisagés
  • Ensuite, la diversité des mises en œuvre concrètes réalisées par chacun dans le cadre concret de sa situation.

 

Les membres du groupe concluent que, à leur avis :

  • Il faut poursuivre une approche qualitative dans la ligne choisie par le questionnaire
  • Il n’est pas souhaitable d’aborder trop de thèmes à la fois (9) comme le groupe l’a fait. Se limiter à un seul est probablement le meilleur choix.
  • Pour aller à la rencontre de la capacité d’action des citoyens aînés, la méthode des focus groupes est la meilleure

 

Le groupe suggère

  • d'aborder la fracture numérique comme premier sujet. C'est un thème qui va bien au-delà de l'utilisation d'un ordinateur. Le numérique s'infiltre de plus en plus dans toutes les activités humaines : exemples : commander un billet de train, recharger sa carte MoBIB, faire des paiements ou sa déclaration d’impôts, échanger des mails, utiliser skype, les réseaux sociaux, les smartphones…. Ce thème va aussi en l’encontre de la déshumanisation progressive dont souffre  la société actuelle et, particulièrement, les personnes âgées.
  • Un article dans le 1170 pourrait convier la population (les seniors, mais également des volontaires...) à y participer. Un projet d'article est présenté. L'article exprime également un espoir : « créer un réseau d’entraide pour que les seniors participent pleinement au progrès apporté par les nouvelles technologies ».

Réactions des membres et conclusions pratiques pour la suite à donner par le CCCA :

  • Le CCCA ne devrait pas proposer un seul thème. Il est préférable de demander aux seniors quels sujets devraient,  selon eux,  être prioritairement abordés. On pourrait envisager de soumettre cette question via le 1170. Chaque senior serait invité à communiquer les deux ou trois sujets (thèmes) qui le préoccupent le plus.
  • La fracture numérique pourrait faire partie de ces thèmes. 
  • L'idée  de « créer un réseau d’entraide pour que les seniors participent pleinement au progrès apporté par les nouvelles technologies » n'est pas facile à réaliser.
    • Si la pertinence d'un tel réseau devait se confirmer, le CCCA pourrait conseiller, à la Commune, que ce genre d'aide soit organisée ou renforcée.
    • Un inventaire des services d'aides déjà existants (« l'espace publique numérique » est cité, mais il serait surbooké) doit être établi. Réfléchissons également à ceux qui vendent leurs services d'aide et qui  perdraient une partie de leur clientèle et de leurs revenus.
  • Le 1170. Un encart est peut-être plus efficace qu'un article ? On profiterait de l'occasion pour récolter les coordonnées des seniors disposés à participer aux groupes de paroles.

La Présidente invite les membres à réfléchir. La décision sera prise lors d'une prochaine réunion.

 

3. décision concernant le prochain article « La voix des seniors » dans le « 1170 » (Mme Josiane Vander Smissen)

Ce sujet est traité sous le point précédent.

4. bilan  sur l’assistance aux réunions de quartier

L'utilité et le bon fonctionnement de ces réunions sont confirmés par les membres. Ces rencontres pourraient être l'occasion de communiquer

des précisions sur les actions (par exemple relatives au point 2) du CCCA, oralement et également via la distribution de feuilles d'information.

5.  assistance aux Conseils Communaux : tour de rôle (3ème mardi de chaque mois, sauf juillet et août) à établir

Jos Strauven y assiste systématiquement. Il a un accès exclusif et sécurisé à Irisnet. Les documents utiles à une meilleure compréhension des Conseils et qui intéresseraient particulièrement les seniors peuvent être copiés par lui et transmis à la Présidente du CCCA, qui décidera pour chaque pièce s'il y  lieu, ou non,  de la transmettre aux membres. L’occasion d’un tel transfert ne s’est pas encore présentée.

6. fixation de la prochaine réunion statutaire et des prochaines réunions intermédiaires

La prochaine réunion statutaire se tiendra le mardi  15 décembre 2015,  à 09 heures, à la salle du Conseil.

La prochaine réunion intermédiaire se tiendra, au bar de la Maison Haute, le mardi 17 novembre  2015,  à 09 heures.

Les idées et suggestions des membres empêchés sont les bienvenues ; prière de les envoyer si possible bien avant les dates des réunions par e-mail  à toutes les personnes qui ont reçu ce PV.

8. Divers

8.1. Proposition de projet : le CCCA comme relais entre des seniors candidats accompagnateurs volontaires et des jeunes MENA et/ou des demandeurs d'emploi

Suite à la décision de la réunion intermédiaire du CCCA du 02 septembre 2015, une délégation du CCCA (Jeanne VANDER ROY, Josiane VANDER SMISSEN, Jos DEWINT, Paul VAN HEDDEGEM) a participé le 29 septembre 2015 à la rencontre organisée par le Président du CPAS. Les locaux de l'Initiative Locale d’Accueil (ILA) ainsi que ceux du service d'Insertion Socio-Professionnelle (ISP) ont été visités et les responsables, rencontrés.

Après avoir rappelé le fonctionnement de l'ILA et de l'ISP, le Président du CPAS suggère que le CCCA pourrait jouer le rôle de relais entre d'une-part,  des seniors candidats accompagnateurs volontaires (« tuteur », « mentor », « accompagnateur »), et d'autre-part,  des jeunes MENA (Mineurs Étrangers Non Accompagnés) et/ou des demandeurs d'emploi. Pour le moment, le CPAS ne dispose pas de point de contact spécifique.

 

Le CCCA assumerait son rôle de relais par les actions suivantes :

  • un article du CCCA dans le 1170, se présentant comme relais et invitant les seniors à offrir leurs services ;
  • le recueil des propositions des seniors candidats accompagnateurs ;
  • le transfert de ces propositions au CPAS ;
  • la participation à des séances d'information, chapeautées par un expert, tous les 3 mois.

Le Président du CPAS croit qu'avec le CCCA comme relais, davantage de  seniors offriront leurs services volontaires.

 

La Présidente invite les membres à réfléchir à cette proposition. La décision sera prise lors d'une prochaine réunion.

 

 

Amitiés à tous,

 

Jos DEWINT                                                                       Josiane VANDER SMISSEN

Secrétaire                                                                           Présidente

Actions sur le document