Outils personnels

Respire, les rencontres de toutes les énergies du 24 au 30 septembre.

Liens pour les inscriptions à venir via le site de la Venerie

 

A l’heure actuelle, une prise de conscience massive émane des citoyens autour des enjeux, voire de la crise climatique comme nous le montre les derniers évènements ; marches pour le climat, programmes électoraux, GIEC,... 

“Respire, les rencontres de toutes les énergies”, est une invitation à questionner, donner la parole et susciter le débat par rapport à cette dualisation climatique et sociale qui peut apparaître. 

Une semaine autour de spectacles, de projections, de rencontres et de conférences pour nous inspirer et semer des projets citoyens et durables. 

Epinglé pour vous :

  • 26/09 : 19h à 22h30 au DELVAUX : “Chacun sa planète, chacun son geste” / Conférence participative

D’innombrables initiatives positives se développent sur nos territoires et constituent de nouvelles habitudes de vie, de nouveaux modes de consommation et de production. Acteurs sociaux, culturels, écologiques,… le climat nous concerne tous. Cela vous paraît éloigné de votre mission principale ? Pourtant, les préoccupations sociales sont au coeur de cette matinée de réflexions et d’actions à venir.

Un projet de société juste et durable s’écrit chaque jour avec en ligne de mire un défi majeur, celui d’associer justice écologique et justice sociale.

Venez faire entendre votre voix et vos envies d’actions.

Au programme, trois intervenants suivi d’un moment de réflexion participatif.

  • Grégoire WALLENBORN, physicien et philosophe de formation, devenu progressivement indisciplinaire en coordonnant de multiples projets interdisciplinaires autour des modes de consommation. Il est chercheur au Centre d'Etudes du Développement Durable de l'ULB.
  • Mélanie JOSEPH du Service de lutte contre la pauvreté, la précarité et l’exclusion sociale
  • Un représentant d’ATD Quart Monde, agir tous pour la dignité

 

Pour s'inscrire, gratuitement : https://shop.utick.net/?pos=VENERIE&module=ACTIVITYSERIEDETAILS&s=D66AF0AE-8973-95CB-687A-F9C312802EE1

 

  •  27/09 : 20h30 : L’Homme qui plantait des arbres / Spectacle / ECURIES

Un homme au cours d’une longue promenade dans les Alpes de Haute-Provence rencontre un berger. Ce berger vit seul dans ce pays hostile. Il plante des arbres. Cent arbres tous les jours sans rien attendre en retour. Quelques années plus tard apparaissent des forêts de chênes, de hêtres, de bouleaux, de frênes… L’eau est revenue. Les villages se repeuplent. La lande aride et désolée est devenue une terre pleine de vie…

 Pour que le caractère d’un être humain dévoile des qualités vraiment exceptionnelles, il faut avoir la bonne fortune de pouvoir observer son action pendant de longues années. Si cette action est dépouillée de tout égoïsme, si l’idée qui la dirige est d’une générosité sans exemple, s’il est absolument certain qu’elle n’a cherché de récompense nulle part et qu’au surplus elle ait laissé sur le monde des marques visibles, on est alors, sans risque d’erreurs, devant un caractère inoubliable. (Extrait du texte)

Une superbe fable écologique et humaniste qui prouve que le don de soi est un formidable moyen d'être heureux.

  • 28/09 : 20h30 : Obsolète / Spectacle / DELVAUX

CHANGER LE MONDE, MAIS QUAND ET COMMENT ?

Alice, Marie et Hervé culpabilisent dans leur cuisine. Ils entendent chaque jour que le monde va mal, que la planète se réchauffe, que l’air est de moins en moins respirable, que les riches sont plus riches, les pauvres plus pauvres, et eux, tout ce qu’ils trouvent à faire c’est trier leurs déchets, remplacer leurs vieilles ampoules par des leds, traquer les labels bio sur les étiquettes, signer des pétitions sur Avaaz.org et les forwarder à leurs contacts.

Ils n’en peuvent plus de la pression morale. Ils n’en peuvent plus d’enfiler un jean bon marché de H&M, non éthique et délavé au Bengladesh, pour sauter dans leur Renault Twingo diesel et aller manger des sushis au thon industriels. Ils n’en peuvent plus de ce futur qu’on leur brandit sous le nez depuis qu’ils sont petits comme étant un futur bousillé. Ils veulent se confronter à lui, ils en rêvent, ils y aspirent, même si la vie doit être apocalyptique, pour enfin, devenir conséquents et agir.

Et les voilà – magie du théâtre – après « La grande coupure », héros pleins d’énergie, humains prêts à ne reculer devant aucun sacrifice et acteurs au centre de toutes les attentions.

Avec Obsolète, Alice Hubball, Marie Lecomte, Hervé Piron nous font jouer à saute-mouton avec nos petits accommodements, notre double langage et la relativité de nos engagements pour nous plonger dans un inconfort où il convient d’assurer les moyens de sa survie. Perdus dans un monde aussi inconnu que programmé à l’avance, Alice, Marie et Hervé sont surprenants de ressources et d’inventivité. Mais jusqu’où sont-ils prêts à aller ?

 

Une initiative du service Transition de la commune de Watermael-Boitsfort et l’équipe du Centre Culturel La Vénerie

 

Pour plus d’information : 02/674.75.80 – transition@wb1170.brussels

 

Actions sur le document