Outils personnels

Navigation

17.09.2013 - Campagne « Communes du commerce équitable »

Motion du Conseil Communal relative à la campagne « Communes du commerce équitable »

Le Conseil communal,
 
Vu l'agenda 21 local de la commune de Watermael-Boitsfort adopté par le Conseil communal en séance du 16 mars 2010, et plus particulièrement les actions 25 « Sensibiliser les élèves (crèches, écoles,…) aux vertus d’une alimentation « durable » tant sous l’angle de ses atouts diététiques que de sa contribution à la réduction des transports, au commerce équitable ou à la protection de la biodiversité  », 52 « Encourager le développement des achats de fruits et légumes directement auprès des producteurs (« circuits courts »), via un soutien aux Groupes d’Achat Solidaires sur la commune» et 53 « Favoriser la vente aux particuliers de produits issus du commerce équitable, tant à l’étalage (commerces) ou à la carte (HoReCA) que lors d’événements ad hoc (type « petits déjeuner du commerce équitable) » ainsi que le principe de bonne gouvernance sous 5.2 «Utiliser les produits de saison et privilégier le commerce équitable et durable lors des événements communaux et des réceptions  » ;   
 
Vu la campagne « Communes du commerce équitable » lancée par une plate-forme d'organisations non gouvernementales œuvrant dans le domaine de la solidarité internationale ;
 
Considérant que la commune, en tant que pouvoir public, a pour mission  de garantir à chaque travailleur, d’ici et d’ailleurs, un revenu décent ainsi que des conditions décentes de travail mais également de soutenir  des systèmes de productions et de consommations qui préservent l’environnement et les ressources naturelles pour les générations futures ;
 
Considérant que le commerce équitable et durable offre ces garanties sociales, économiques et environnementales ;
 
Considérant que l'objectif de la campagne est de sensibiliser au commerce équitable et à encourager la consommation de produits équitables à l'échelon local pour soutenir les producteurs défavorisés des pays du Sud ;
 
Considérant qu'une soirée d'information organisée le 13 juin 2013 a permis de démontrer l'intérêt de la population et du monde associatif pour cette question ;
 
Considérant que la campagne implique un processus participatif et solidaire qui  mobilise  les responsables politiques, le monde associatif, les com­merçants, les entreprises, les établissements scolaires, etc.,
 
Considérant en effet que la campagne s'appuie sur les 6 critères suivants :
 

  1. Autorité communale

 
Le Conseil communal vote la présente résolution en faveur du commerce équitable   dans laquelle il signifie la participation de la commune à la campagne. Il engage l’administration communale à consommer du café et au moins un autre produit équitable, tant pour ses besoins internes que pour les événements qu’elle organise à destination du public. 
 
2. Commerces et Horeca
 
Des commerces et établissements horeca installés sur le territoire de la commune proposent au moins deux produits du commerce équitable à leurs clients et visibilisent leur participation à la campagne.
 
3. Entreprises, organisations et écoles
 
Des entreprises, des institutions, des organisations, des associations et des écoles de la commune proposent au moins deux produits équitables de façon régulière à leurs travailleurs, leur public ou leurs élèves. Elles communiquent sur leur participation à la campagne.
 
4. Communication et sensibilisation
 
La commune communique régulièrement auprès des médias locaux et via ses propres canaux sur sa participation à la campagne. Elle organise au moins une action de sensibilisation annuelle sur le commerce équitable à destination du grand public.
 
5. Comité de pilotage
 
Un comité de pilotage diversifié et représentatif des acteurs locaux est mis en place. Ce comité prend et coordonne les initiatives nécessaires pour l’avancement de la campagne ; il assure l’engagement de la commune dans la durée et la mène à l’obtention du titre.
 
6. Produits agricoles locaux et durables
 
Parce que les agriculteurs de chez nous comptent aussi, la commune soutient une nouvelle initiative en faveur de la consommation de produits agricoles locaux et durables. L’initiative est permanente, ou renouvelée au minimum annuellement s’il s’agit d’un événement ; elle doit être médiatisée.
 
Considérant que de nombreuses initiatives déjà présentes à Watermael-Boitsfort s'inscrivent pleinement dans les objectifs de la campagne (commerçants engagés, jeunes magasins du monde dans les écoles secondaires, utilisation de produits du commerces équitables dans le monde associatif et au sein de l'administration communale, existence de GAC, de GAS et de surfaces potagères pour favoriser la consommation locale et les circuits courts, etc..) ;
 
Considérant toutefois qu'il convient d'intensifier cette dynamique en incluant un plus grand nombre d'acteurs et d'améliorer la communication autour de ces initiatives ;
 
Sur proposition du collège échevinal, sollicité par un groupe de citoyens, le conseil communal adhère à la campagne « Communes du commerce équitable ».

 

Actions sur le document