Outils personnels

Note d'orientation et plan de gestion

COMMUNE DE WATERMAEL-BOITSFORT
Note d’orientation politique 2016-2018
 
 
En application de l’article 242bis de la Nouvelle Loi Communale, le Collège présente au Conseil Communal une note d'orientation qui comporte les axes politiques fondamentaux pour les trois prochaines années.
La présente note dresse donc pour chaque échevinat les projets principaux qui seront développés.
 

1.Action sociale

Le CPAS continuera à renforcer son rôle de moteur de l’action sociale à Watermael-Boitsfort via une série d’actions, parmi lesquelles :
  • l’extension physique du bâtiment du service social et la poursuite de la recherche de subsides salariaux (Maribel social) visant à continuer le renforcement de l’équipe sociale ;
  • la poursuite de projets d’insertion socio-professionnelle au travers, entre autres, d’initiatives développées avec les partenaires de la Maison de l’Emploi. En matière d’insertion professionnelle plus particulièrement, l’accent continuera à être mis sur la création de son propre emploi. Un effort particulier continuera a être fourni en vue de renforcer le nombre d’articles 60. L’insertion sociale sera, quant à elle, entre autres développée au travers de nouvelles initiatives en lien avec la culture.
  • L’extension de l’accueil des demandeurs d’asile, singulièrement des MENA, à l’instar de l’actuelle ILA au Jagersveld.
  • La poursuite de la rénovation de la Résidence pour Seniors et son extension, sous réserve de l’octroi des subsides nécessaires. Dans ce cadre, un transfert du CSJ y sera prévu.
  • La conduite d’une Coordination sociale porteuse de projets et garante d’une action sociale de qualité au sein de Watermael-Boitsfort.

 

2.Aménagement du territoire

Le Collège concentrera son action sur le projet phare de la législature : la rénovation de la place Keym. Les ateliers participatifs programmés permettront de préciser les attentes des uns et des autres concernant la future place et ainsi enrichir le travail du bureau d’architectes qui a été désigné. Le Collège prévoit également de réaliser les réaménagements complets du premier tronçon de l’avenue Van Becelaere ainsi que du tronçon de la chaussée de la Hulpe situé entre la rue Middelbourg et l’avenue de l’Arbalète.  Enfin, le Collège restera attentif à différents dossiers supracommunaux tels que la question de la poursuite du chantier de mise à 4 voies de la ligne 161 et les aménagements attendus sur les voiries régionales Hulpe, Delleur et Solvay.
 

3.Culture

La culture continuera à occuper une place centrale à Watermael-Boitsfort, à travers l’action du service de la culture, des bibliothèques, de l’Espace mémoire et de la Vénerie.
L’objectif général : rendre les activités accessibles à tous, priorité au public qui ne fréquente pas encore, ou pas assez les activités culturelles.
Les projets menés par le service de la culture s’axeront comme à l’habitude autour du soutien aux artistes (expositions, sentiers tartare, …). Une thématique annuelle sera définie avec les artistes, l’année 2016 sera consacrée à Rik Wouters). L’exposition dans l’espace public : « Portraits de la commune sera finalisée.
Le plan culturel néerlandophone  mis en application en 2015 sera poursuivi en collaboration avec le service de la culture dont l’Espace mémoire, la POB Rozenberg et Wabo et en concertation avec le conseil consultatif.
 

4.Développement durable

Les projets placés sous la thématique « plus de liens, moins de biens » seront poursuivis : repair café, donnerie (désormais bi-annuelle), give kots.  Le Collège prévoit également l’installation de poulaillers collectifs visant à la réduction des déchets organiques et à la mise en valeur des barbus de Watermael et des barbus de Boitsfort.  L’ouverture d’une donnerie permanente, axée sur la récupération de matériel usager, sera envisagée ainsi que la mise en place d’une donnerie/prêterie avec le support d’un site internet.    Le Collège envisagera la reformulation des objectifs de l’agenda 21 dans la poursuite de l’évaluation réalisée en 2014.
 

5.Enseignement

La majorité poursuivra le travail entamé visant à répondre aux nouveaux défis : démographique, bilinguisme, donner une place plus grande au sport et à la culture à l’école et lors des activités extrascolaires.
Ceci se traduira notamment par les projets suivants :
  • La construction de deux classes supplémentaires à l’école La Futaie.
  • Renforcer l’apprentissage du Néerlandais et envisager  l’adaptation d’une école maternelle et primaire en immersion bilingue Français / Néerlandais, (en commençant par une classe).
  • créer de nouvelles écoles de devoirs et maintenir une offre d’activités extrascolaires de qualité.
  • Être attentif au décrochage scolaire et social.
  • Encourager les projets culture/école en concertation avec la Vénerie et les bibliothèques ainsi que le parc sportif.
  • mettre tout particulièrement l’accent sur l’alimentation durable à l’école afin de lutter contre la malbouffe et l’obésité chez les jeunes.( suppression progressive des sodas comme collation)
  • Développer un échange avec une école située de l’autre côté du Canal.
  • Maintenir les classes de dépaysement en continuant à les rendre accessibles financièrement
Par ailleurs, le Collège compte affecter le produit de la vente de Nettinne à l’amélioration des infrastructures liées à l’enseignement.
 

6.Environnement

Le Collège poursuivra la politique environnementale d’une part en organisant de nouvelles campagnes d’information et de sensibilisation relatives aux techniques d’entretien de la végétation respectueuses de l’environnement, notamment en vue de lutter contre l’utilisation de pesticides et, d’autre part, en mettant en place de nouvelles actions visant à préserver et à développer la biodiversité tels que le placement d’habitats pour les insectes (notamment les lucanes cerf-volant) et les oiseaux.  Ces campagnes et actions continueront à être menées en partenariat avec les associations environnementales. 
Le Collège poursuivra son soutien aux composts et potagers de quartier et sa participation à l’Ecolabel.  Il poursuivra sa politique d’utilisation de matériaux sains pour différents usages de l’administration communale et concernant la performance environnementale des véhicules communaux et du CPAS.  
Le Collège restera attentif au respect strict des règlementations en vigueur dans le cadre de l’instruction des demandes de permis d’environnement. 
Le Collège restera attentif à la question du survol et examinera, en concertation avec les communes voisines et les autorités régionales, les mesures à prendre si de nouveaux cas litigieux de survol aérien devaient être constatés.
Enfin, le Collège poursuivra les efforts visant à assainir l’occupation de la zone sportive du plateau de la Foresterie, notamment par la limitation du stationnement et la mise en place de panneaux didactiques attirant l’attention des visiteurs sur la protection Natura 2000 dont bénéficie le plateau.
 

7.Energie

La mise en œuvre du Plan Kyoto local sera poursuivie en visant à présent 40% d’économies d’énergie. Il sera élargi à une vision plus large englobant la Régie foncière et les logements sociaux de Ville & Forêt et proposant des actions de sensibilisation aux citoyens.
Suite à la décision du Gouvernement régional de fermer les maisons de l’énergie, la majorité cherchera à collaborer avec la nouvelle entité centralisée.
 

8.Etat civil

S’agissant d’un service déconcentré de l’Etat fédéral, aucune initiative particulière ne sera prise en la matière.
 

9.Finances

La majorité poursuivra une gestion rigoureuse des finances de la Commune en continuant à rechercher des économies partout où c’est possible sans toucher à la qualité des services aux citoyens.
À l’évolution défavorable des finances de toutes les Communes, s’ajoute pour Watermael-Boitsfort un problème spécifique lié à l’avenir de l’immeuble occupé actuellement par AXA BELGIUM. Cette occupation rapporte actuellement un montant annuel non négligeable de 2.200.000 € (1.500.000 € de PRI et 700.000 € de taxes sur les surfaces de bureau). L’évolution de ce dossier risque à terme d’entraîner une diminution annuelle des recettes pour Watermael-Boitsfort, évaluée à 4 %.
Un plan de redressement sera négocié avec la tutelle régionale pour la période 2016-2018, et ce afin que le subside régional extraordinaire annuel soit maintenu dans le but de compenser partiellement un manque à gagner dans la perception des recettes.
L’établissement d’une taxe sur les antennes GSM sera envisagé sur base des résultats du travail de réflexion actuellement mené par la Région.
 

10.Gestion des ressources humaines

La majorité sera attentive aux conditions de travail du personnel communal et à lui donner les moyens de remplir ses missions. Elle se fixe pour objectif de revaloriser certaines fonctions.
En application du plan de redressement, le remplacement des départs naturels restera examiné au cas par cas.
Le Collège soutiendra la mise en œuvre un plan de diversité au sein du personnel communal.
 

11.Gouvernance

Les mesures en matière de bonne gouvernance ont déjà été mises en place : moindre personnalisation des outils de communication, suppression de la voiture du Bourgmestre, suppression des frais de représentation du Collège, ouverture de l’asbl Watermael-Boitsfort en plein air à l’opposition et suppression de l’asbl Vivre à Watermael-Boitsfort, mise à plat de la gestion de l’asbl Parc Sportif, … Elles resteront bien sûr inchangées.
 

12.Information

Après avoir modernisé le journal communal et créé une newsletter, le Collège s’attèlera à améliorer la lisibilité du site internet communal. Un annuaire communal, reprenant toutes les adresses utiles, sera réédité.
 

13.Informatique

Le stockage des données constituera l’enjeu principal des prochaines années.
Le service informatique axera également son action sur la définition de process visant à optimiser le travail des services communaux.
La majorité continuera à accompagner l’apprentissage de l’Internet dans les écoles communales et des possibilités qu’il offre par une éducation aux média (tableaux interactifs). Elle sera également attentive à réduire la "fracture numérique" en relançant le projet de l’espace public numérique.
Une synergie avec le CPAS sera recherchée afin de mutualiser les compétences informatiques des deux institutions.
 

14.Jeunesse

Le Collège poursuivra l’organisation des plaines de vacances et de la présence d’animateurs sur certaines aires de jeux pendant les périodes de vacances ainsi que la journée annuelle place aux enfants.  
La mise en place d’un conseil consultatif de la jeunesse, appelé « chantier jeunes » sera poursuivie ainsi que les actions du « réseau 12-26 ».  Le soutien à la maison des jeunes sera maintenu, tout comme le soutien apporté aux unités scoutes et associations de jeunes développant des actions culturelles et créatives. 
Le Collège prévoit l’installation de terrains multi-sports, accessibles à tous.
 

15.Logement

La mise en œuvre du plan logement sera poursuivie, en respectant les paysages et les usages et en veillant à la participation des habitants. Les projets suivants seront développés:
  • Finalisation du chantier de deux maisons passives rue des Pêcheries ;
  • Construction de 59 logements avec la SLRB sur le site Archiducs-Sud, d’une crèche et d’une maison médicale (demande de permis introduite) ;
  • Construction de 12 logements moyens acquisitifs avec le fonds du Logement, rue du Loutrier (permis d’urbanisme introduit);
  • Vente de l’église saint-Hubert en vue de la convertir principalement en logements et accessoirement en activités d’intérêt collectif et tertiaires ;
  • Poursuivre l’étude relative aux projets Archiducs-Nord/Gerfauts (60-70 logements) avec la SLRB, Cailles (20-30 logements) avec le Fonds du logement, dans le cadre du l’Alliance habitat de la Région.
  • Poursuivre la collaboration avec le Logis pour la construction de logements et d’une maison de quartier sur le champ des Cailles (70-80 logements), en préservant 2/3 de la superficie du champ au bénéfice du projet d’agriculture urbaine.
  • Poursuivre l’étude relative au projet d’habitat groupé intergénérationnel sur un terrain situé avenue de la Sauvagine.
Des formes particulières d’habitat seront encouragées dans ce cadre (habitat intergénérationnel, logement PMR, …).
La Régie foncière continuera à rénover son parc de logements, à consolider le logement moyen et à répondre à des besoins plus spécifiques (coopération avec le CPAS pour les logements d’urgence et ILA).
La fusion de Ville & Forêt avec la Société Coopérative de Constructions d'habitations sociales de Woluwe-St-Pierre et les Habitations et Logements sociaux d'Auderghem sera finalisée.
La collaboration soutenue avec les responsables du Logis et de Floréal, notamment en ce qui concerne la réalisation du projet sur le champ des cailles, la rénovation des logements vides et l'amélioration des performances énergétiques des habitations sera poursuivie.
 

16.Mobilité

La réalisation de la zone 30 au Logis sera poursuivie et les zones 30 Coin du balai, Hospice/Garennes et Duc/Pinson/Tenderie seront finalisées.
La mise en œuvre des options du plan communal vélo sera poursuivie, notamment par la poursuite de l’installation de boxes vélos, le soutien aux formations vélo-trafic, la poursuite des formations à destination des élèves et par la réalisation d’itinéraires cyclables communaux.
Le plan d’action de carsharing sera mis en œuvre, avec pour objectif d’ouvrir une nouvelle station chaque année entre 2015 et 2018. 
Le Collège continuera à plaider auprès du Gouvernement fédéral pour la poursuite du chantier du RER et veillera à une bonne information du public à ce sujet.  
Le Collège examinera avec intérêt les propositions formulées par les autorités régionales concernant le nouveau plan-directeur bus de la STIB et défendra une meilleur desserte du quartier des cités jardins, du quartier « La Futaie » et de l’hippodrome de Boitsfort.  Le Collège défendra également le maintien et le développement des lignes existantes.  
Le Collège poursuivra les actions de sensibilisation menées chaque année à l’occasion de la semaine de la mobilité.
 

17.Participation

L’effort pour renforcer la participation des citoyens sera poursuivi. Les réunions de quartier continueront à être organisées annuellement, ainsi que les réunions et ateliers portant sur des projets spécifiques, comme ce fut le cas pour le plan logement ou la rénovation de la place Keym.
Le CCCA, mis en place en 2014, continuera à recevoir tout le soutien nécessaire du Collège.
La mise en place d’un conseil consultatif de la jeunesse, appelé « chantier jeunes » sera poursuivie.
 

18.Population

La majorité veut au sein de son service de la Population recourir au maximum à l’utilisation des technologies modernes et actuelles. Outre l’incitation aux paiements électroniques par la mise en place à tous les guichets de terminaux électroniques, elle recourra à moyen terme aux documents de base électronique pour les demandes de cartes d’identité (Belges, enfants de moins de 12 ans compris, et étrangers) ce qui supprimera toute impression papier. À cela s’ajouteront un travail de mise à jour manuelle de certaines données figurant au registre national (enrichissement des adresses de résidence principale et indication de la filiation descendante dans le dossier de chaque habitant, c’est-à-dire l’indication des enfants d’une personne) et un envoi de convocation – jusqu’ici inexistant ou non-obligatoire– aux étrangers résidents de longue durée et aux enfants de moins de 12 ans pour leur renouvellement de carte d’identité.
 

19.Prévention et cohésion sociale

A travers l’action du service de prévention et de cohésion sociale, la majorité continuera à mettre en place des projets ayant pour objectif de préserver et/ou d’améliorer les conditions et la qualité de vie des habitants, tant au niveau de leur trajectoire personnelle que de leur participation à un espace collectif.
Cette mission se déclinera en six axes de travail :
  1. Soutien à la scolarité
  • Prévenir le décrochage scolaire ;
  • Contribuer à la réussite scolaire des enfants et adolescents en leur proposant des méthodes d’apprentissage et des outils relationnels ;
  • Soutenir les parents dans la scolarité de leurs enfants par l'écoute, l'information et l'orientation;
  • Améliorer les dynamiques relationnelles entre élèves en menant des animations dans les écoles;
  • Contribuer à la résolution de conflits par des médiations entre individus et/ou au sein d'une classe.
  1. Renforcement et échange de savoirs et compétences :
  • Soutenir le développement des capacités et connaissances des habitants dans une perspective d'émancipation sociale et d'exercice de la citoyenneté;
  • Valoriser et soutenir les échanges de ressources et de compétences entre habitants;
  • Mettre à disposition des infrastructures permettant aux habitants de mener des projets.
  1. Développement de la vie de quartier
  • Mettre en place, avec les habitants, des projets collectifs visant à favoriser le lien social, le dialogue et les échanges interculturels et intergénérationnels;
  • Accompagner les habitants dans des projets collectifs visant l’appropriation des espaces publics;
  • Proposer des actions, en particulier au public jeune, en vue de susciter l'intérêt pour la citoyenneté et des enjeux de société;
  • Initier des contacts avec les habitants dans les espaces publics en vue de créer une accroche, fournir une aide, un relais et de l'information et  d'identifier des besoins;
  • Créer des synergies entre structures présentes dans un même quartier;
  1. Accueil, écoute et accompagnement de projets
  • Offrir des espaces d'accueil, d'écoute et d'orientation pour les habitants;
  • Aller à la rencontre des habitants dans les espaces publics ;
  • Accompagner la réalisation de projets répondant aux demandes des habitants.
  1. Soutien à la parentalité et aux familles
  • Proposer des espaces d'écoute, de parole et d'échange sur toutes les difficultés que peuvent rencontrer les parents et les familles;
  • Proposer de l'information, un relais et des outils aux familles
  1. Gestion de conflits interpersonnels et prévention des violences intrafamiliales et dans l’espace public 
  • Proposer un cadre d'intervention adapté à la gestion de conflits;
  • Proposer un cadre d'intervention adapté à la gestion de situations de violences intrafamiliales;
  • Fournir de l’information sur la prise en charge des violences intrafamiliales

 

20.Petite enfance

Le projet de crèche Archiducs (46 lits) a pris du retard, le permis d’urbanisme n’ayant pas encore été délivré par la Région. Un recours relatif au permis d’environnement a également été introduit par des riverains. Nous espérons malgré tout que la SLRB pourra démarrer le chantier avant la fin de la législature.
Fort de l’expérience du co-accueil initié en 2014, les efforts seront poursuivis pour développer le réseau des accueillantes subventionnées, malgré les difficultés liées au statut de celles-ci.
 

21.Relations européennes

Les actions menées dans le cadre du jumelage avec Chantilly et la déclaration de partenariat avec Budapest XII seront poursuivies.
 

22.Sécurité – police – amendes administratives

Outre les priorités fixées par le Plan zonal de sécurité, qui relève de la zone de police, le Collège continuera à être particulièrement attentif aux axes suivants :
  • La sécurité aux abords de la place Keym et de la place Wiener (action coordonnée de la police et du service des amendes administratives);
  • La vitesse des véhicules : à travers la multiplication des contrôles, notamment à la demande des habitants ;
  • Les vols dans les habitations, en continuant à communiquer dans le journal communal sur le service de technoprévention proposé par la zone de police ;
  • La technoprévention chez les commerçants ;
  • La présence des Inspecteurs de quartier sur le terrain.
Le service des amendes administratives renouvellera les actions en matière de propreté publique et des autres incivilités.
Le renouvellement de l’éclairage public sera poursuivi afin d’améliorer le sentiment de sécurité.
 

23.Solidarité internationale

Le programme de coopération internationale avec la commune de Limete, à Kinshasa, sera poursuivi. 
Watermael-Boitsfort poursuivra les démarches visant à obtenir le label «  Commune du commerce équitable ».
Le soutien aux réfugiés, concrétisé ces derniers mois, sera poursuivi si nécessaire.
 

24.Sport et Santé

La majorité développera une véritable politique d'intégration sociale par le sport.  Elle incitera les jeunes en difficulté à s’inscrire dans les clubs sportifs présents sur le territoire de la commune. Un point d’honneur sera mis à la promotion des valeurs d’éthique sportive, du fair-play et d’esprit d’équipe auprès de toute la population et plus particulièrement auprès des groupements sportifs du territoire, et ce, seul ou en collaboration avec l’asbl Panathlon. Maintenant que le Parc Sportif est maître de la bonne gestion de son site et de sa politique sportive, la majorité veillera à une consommation énergétique rigoureuse aussi bien dans les anciennes infrastructures que dans les nouvelles. L’espace bien-être sera rouvert et proposé à un gestionnaire privé.
Des contacts privilégiés avec les grandes asbl sportives seront établis de manière à ce que la Commune redevienne le centralisateur de toutes les activités sportives locales et puisse en offrir un aperçu à jour sur son site internet.
 
En associant le service de la Santé à celui du Sport, il était clair pour la majorité que les deux domaines étaient indissociables. Sa réflexion « santé par le sport » doit devenir un tout. Le Comité de la Santé regroupant des acteurs de terrain représentatifs (infirmières, médecins généralistes, kinés, représentants du CPAS, de Vivre Chez Soi, de Zoniënzorg…) se réunit bimestriellement. Sa mission est d’être attentif au bien-être des citoyens, et ce par des actions ciblées. Outre son intérêt particulier octroyé à la maladie d’Alzheimer, la majorité se focalisera sur le Sida et l’obésité. Étant donné que la malbouffe est l’une des causes fondamentales de l’obésité, la majorité éduquera grâce à l’appui du PSE les enfants dès leur plus jeune âge. En marge de cela, un répertoire de la santé reprenant tous les acteurs médicaux actifs sur le territoire de la commune sera mis à disposition du public.
 

25.Travaux publics

La majorité poursuivra la rénovation des trottoirs, et plus spécifiquement dans les quartiers rénovés par les impétrants (égouts, conduites d’eau, de gaz et d’électricité…).
Elle veillera également au bon état de l’asphalte en voirie, particulièrement celles sollicitées par le passage des transports publics.
Elle mettra en place une gestion à plus long terme des espaces verts et  parcs communaux  (Parc Sportif).
Elle développera un projet de rénovation du square des Archiducs, en tenant compte du classement et du développement des futurs projets du Plan Logement Communal.
Elle mènera une réflexion sur l’entretien du cimetière en se conformant aux nouvelles normes  d’utilisation des produits phytosanitaires.
La majorité souhaite équiper les services communaux de matériel performant, notamment pour faciliter le nettoiement des rues et des avaloirs, et ce, aussi afin  de faire mieux face aux intempéries (inondations,  chutes de neige…).
En concertation  avec les riverains, elle suivra le chantier des bassins d’orages à Watermael. Elle favorisera la rénovation du  le réseau d’égouttage dans les cités-Jardins, ce qui implique une clarification de leur statut juridique.
Une attention particulière sera portée à l’éclairage public, pour que celui-ci soit opérationnel et plus sécurisant. Une amélioration de l’éclairage des passages pour piétons sera recherchée.
Enfin, les efforts seront poursuivis pour améliorer la propreté publique. Les abandons de déjections canines seront combattus. Des actions de préventions viseront à limiter les dépôts clandestins et les salissures de l’espace public. La prévention et la collaboration de tous les habitants seront encouragées.
 

26.Urbanisme

Le Collège poursuivra une politique urbanistique raisonnable visant trouver l’équilibre entre le développement des projets et la protection du cadre de vie, notamment en veillant à la protection des intérieurs d’îlots et au maintien des caractéristiques esthétiques des fronts bâtis.  La division des grands logements sera autorisée tout en veillant au respect des normes d’habitabilité et au maintien des caractéristiques architecturales. 
La majorité adoptera un règlement communal d'urbanisme qui prévoira notamment les principes suivants: toitures plates verdurisées, châssis bois ou aluminium pour les interventions contemporaines, citernes de récupération, lutte contre l’imperméabilisation des sols, replantation après abattages. 
Le Collège sera particulièrement attentif aux projets de rénovation et de réaffectation des immeubles de bureaux de la chaussée de la Hulpe et du boulevard du Souverain.   
 

27.Vie économique

La majorité poursuivra ses actions visant à soutenir le commerce local et à dynamiser les noyaux commerciaux. Elle encouragera toutes les initiatives qui visent à promouvoir les commerces et artisans locaux, en s’appuyant sur le service de la Vie économique et le Syndicat d’initiative. Une attention toute particulière sera accordée aux commerçant de la Place Keym lors des travaux visant sa rénovation. 
 

28.Vie sociale

Les actions menées par le service de la Vie sociale seront pérennisées. Mieux utiliser les ressources existantes et mieux faire connaître ce qui existe restent les maîtres mots de la politique sociale de la majorité.
Le  service de transport solidaire (Centrale des Moins Mobiles), créé en juin 2015,  sera poursuivi et développé grâce à l’aide de bénévoles.
 

 

Actions sur le document