Outils personnels

Déclaration de politique générale

Note d'orientation qui comporte les axes politiques fondamentaux choisis pour la premère moitié de la législature 2012-2018 - Application de l'article 242bis de la Nouvelle Loi Communale.

Watermael-Boitsfort, une commune où il fait bon vivre. Il ne s’agit pas d’une image d’Epinal, mais du résultat d’une action politique concrétisée au fil des années. La nouvelle majorité qui se présente devant vous entend faire du renforcement de la qualité de vie et du lien social des priorités absolues.
Plus que jamais, il s’agit d’une nécessité. Nous vivons en effet une période difficile : crise économique, crise de la dette publique, austérité, crise sociale, crise écologique, crise énergétique,  crise communautaire, ... Toutes ces crises, qui plongent leurs racines loin de notre commune dans une course effrénée au moins-disant social et environnemental, nous plongent tous dans une société de l’épuisement, épuisement des personnes et des ressources.
L’épuisement se fait sentir jusque dans notre belle commune, qui, loin de la caricature largement répandue de commune uniformément riche du Sud de Bruxelles, connaît une dualisation croissante de sa population et une paupérisation de sa classe moyenne.
La nouvelle majorité entend donc apporter des solutions concrètes aux difficultés quotidiennes des citoyens, solutions qui viseront la construction d’une société plus juste et plus solidaire. Notre ambition sera d’ériger notre commune comme un rempart face à cette société de l’épuisement, de restaurer la confiance et l’envie, de renforcer les solidarités et de créer des perspectives d’avenir pour tous.

La nouvelle majorité est convaincue que les véritables solutions ne peuvent se trouver qu’avec les citoyens. Un accent particulier sera donc mis sur la participation et la transparence. La population doit pouvoir être bien informée et donner son avis sur les questions qui la concernent. Elle a également le droit de connaître et comprendre les raisons d’une décision, même si elle peut ne pas être d’accord. Les outils d’information et de participation seront pour cela revus :

  • Des réunions de participation seront notamment organisées en amont des gros projets et des outils de participation innovants seront recherchés, comme la mise en place de conseils consultatifs (jeunes, aînés, …).
  • Les réunions d'information-participation seront organisées sur base d’un ordre du jour préalable avec des thèmes précis, avec la volonté d’aller dans les quartiers.
  • Le journal communal sera un outil  d’information locale, agréable, performant et ouvert à tous. 

La nouvelle majorité souhaite également faire preuve de respect et de transparence vis-à-vis de l’opposition. Ainsi, elle ouvrira à l’ensemble des formations politiques démocratiques l’ASBL Watermael-Boitsfort en plein air et l’ASBL Vivre à Watermael-Boitsfort.
 
La nouvelle majorité assurera une gestion rigoureuse des finances de la commune, en recherchant les économies partout où c'est possible sans toucher à la qualité des services aux citoyens. Elle tentera de respecter les résultats escomptés dans le plan de redressement, en palliant aux conditions de celui-ci non réalisées ou non réalisables. Une attention particulière sera apportée à la gestion du domaine de Nettinne, qui fera l'objet d'une analyse approfondie, tant budgétaire que fonctionnelle. Toutes les pistes concernant sa gestion seront étudiées afin que nos enfants puissent partir en classe verte de manière aussi agréable et enthousiasmante qu’aujourd’hui. La gestion de l’asbl Parc Sportif fera, elle aussi, l’objet d’une mise à plat. Tous les coûts relatifs au Parc Sportif seront rassemblés au sein de l’asbl et feront également l’objet d’une gestion  rigoureuse. Des taxes touchant directement l’activité des résidents de la commune, telles celles concernant l’occupation de la voie publique ou les brocantes, seront réévaluées.
 
Mais surtout, le fil conducteur de cette nouvelle majorité sera de favoriser les conditions d’une forte cohésion sociale et du mieux vivre ensemble pour que la Commune devienne le premier interlocuteur des citoyens en matière de solidarité tout au long de leur vie : que ce soit l’accueil de la petite enfance, l’enseignement, la jeunesse, le logement, la santé, l’action sociale, les technologies de l'information et de la communication, la prévention, la sécurité ou les soins à domicile.
Ces priorités se concrétiseront notamment dans un esprit de sérénité, de démocratie et d’ouverture à l’égard des habitants néerlandophones de notre commune. La commune de Watermael-Boitsfort est un membre à part entière de notre Région bruxelloise bilingue et c’est ce qui détermine notre méthode de travail.

  • En ce qui concerne la petite enfance, la nouvelle majorité ouvrira notamment la nouvelle crèche Archiducs et développera les haltes-garderies et le réseau des accueillantes subventionnées.  Elle aménagera une plaine de jeux au Floréal et soutiendra les associations comme la ligue des familles et le planning familial.
  • En matière d’enseignement, la nouvelle majorité cherchera à répondre aux nouveaux défis : démographique, bilinguisme, donner une place plus grande au sport et à la culture à l’école et lors des activités extrascolaires.

Ceci se traduira notamment par les projets suivants :

  • adapter une école maternelle et primaire en immersion bilingue Français / Néerlandais, en commençant par une classe.
  • créer de nouvelles écoles de devoirs et maintenir une offre d’activités extrascolaires de qualité.
  • Être attentif au décrochage scolaire et social.
  • gérer le temps scolaire différemment, dans le but d’ajouter une heure de sport et une heure d'expression culturelle et organiser de façon plus optimale le temps de piscine.
  • mettre tout particulièrement l’accent sur l’alimentation durable à l’école afin de lutter contre la malbouffe et l’obésité chez les jeunes.
  • Développer un échange avec une école située de l’autre côté du Canal.

 

-         en ce qui concerne la jeunesse, la nouvelle majorité reconnaîtra la jeunesse dans ses besoins et ses spécificités. Elle mettra ainsi en place un conseil consultatif des jeunes. Elle veillera aussi à la bonne coordination entre les différentes structures accueillant des jeunes et soutiendra la Maison des Jeunes de façon plus forte. Elle renforcera le rôle des éducateurs de rue et organisera une présence au skate-parc. Avec le service « insertion jeunes » du CPAS, elle formera également des groupes de recherche active d'emploi. Enfin, elle cherchera à développer les liens entre les générations par des activités communes des maisons de quartiers, maison des jeunes, résidence pour seniors, bibliothèques, centres culturels, écoles...
-          en ce qui concerne les seniors : en lien avec le CPAS et l’ASBL Vivre chez soi, tout ce qui peut contribuer à maintenir les personnes âgées chez elles sera soutenu : aides ménagères pour l'entretien des logements, repas à domicile, services techniques pour des petites réparations à domicile et l’entretien des jardins, aides-soignantes, etc. Watermael-Boitsfort s’inspirera aussi d’initiatives intéressantes qui ont vu le jour en Région flamande comme les « lokale diensten centra » (guichet unique en territoire neutre non susceptible d’attirer l’attention sur le/la demandeur d’aides) ou le « mantel zorg premie ».
La création de structures d’accueil de qualité pour l’hébergement de personnes âgées sera aussi favorisée. Nous veillerons à ce que toute personne puisse y être soignée soit en Néerlandais soit en Français, selon son choix.
Nous soutiendrons aussi tout ce qui participe aux rencontres entre les âges mais aussi les cultures ; par exemple les activités interculturelles de La Vénerie, Mémoire Vive, de l’ASBL Hisciwab et de l’Espace mémoire.
L’organisation de voyages pour le troisième âge sera réexaminée y compris en impliquant les membres du groupe dans le choix de la destination, dans le but de donner plus de sens à ces voyages et un aspect plus social.
-          En ce qui concerne les technologies de l'information et de la communication, la majorité veillera à accompagner l’apprentissage de l’Internet dans les écoles communales et des possibilités qu’il offre par une éducation aux média. Elle sera également attentive à réduire la "fracture numérique" entre ceux qui maîtrisent l’informatique et ceux qui n’y ont pas accès en mettant en place des espaces d’apprentissage intergénérationnels.
-          en ce qui concerne le logement, nous chercherons à répondre aux besoins croissants en logements des jeunes ménages et des familles pour lesquels le logement privé est inaccessible mais qui ne remplissent pas les conditions pour bénéficier de l'accès au logement social, notamment en finalisant le projet Archiducs Nord et le projet de la rue du Loutrier. La majorité proposera aussi la création d'un quartier durable sur le champ de l’avenue des Cailles appartenant au Logis, en lien avec le projet actuellement développé par un groupe d’habitants. Elle étudiera avec la Région la construction de logements sur le terrain Archiducs Sud. Elle poursuivra le projet de réaffectation de l'Eglise Saint-Hubert. Elle favorisera également la transformation en logements d’immeubles de bureaux. Elle organisera des rencontres régulières avec les responsables des SISP en vue d’une collaboration efficace et soutiendra de tout son poids l’accélération de la rénovation des logements vides à Floréal et un meilleur équilibre entre la protection du patrimoine et l'amélioration des performances énergétiques des habitations des cités-jardins.
-          en ce qui concerne la santé, une Commission Santé sera mise en place, qui comprendra responsables politiques et acteurs de terrain représentatifs. Elle établira et mettra en œuvre un Projet Communal de Santé afin d’améliorer l’accès aux diverses structures communales, et d’être attentif à l’apparition de risques pour la santé publique.
-          en ce qui concerne l’action sociale : mieux utiliser les ressources existantes et mieux faire connaître ce qui existe seront les maîtres mots de la politique sociale de cette majorité. Le CPAS sera naturellement le moteur de l’action sociale et coordonnera une série d'actions parmi lesquelles:

  • l’organisation d’un accueil de première ligne pour les nouveaux arrivants
    avec une description claire de l’aide que le CPAS peut leur apporter.
  • Le principe du guichet unique : la Maison de l’Emploi de la rue du Pinson doit centraliser tous les efforts en la matière dans la Commune et développer des synergies avec la Région et le Fédéral. Pour cela elle doit être beaucoup plus visible. L’ALE sera repensée et sera élargie aux travaux de jardinage (entretien courant).
  • Le soutien aux plus démunis dans leurs démarches administratives.
  • Le renforcement et le suivi de l’insertion professionnelle des bénéficiaires du RIS et de l’aide sociale par une mise en œuvre plus systématique des articles 60 et 61.
  • Le soutien et de développement du centre de jour d’Heiligenborre.
  • Le développement de la médiation de dettes.
  • La collaboration avec la Maison de l’Ecoconstruction et de l’Energie pour les petits travaux chez les personnes démunies.
  • Le soutien au centre pour mineurs non-accompagnés.

La majorité a aussi un rôle essentiel à jouer en matière de logement, que l’on pense aux concepts des logements kangourou ou Abbeyfield ou encore de la prise en gestion des logements inoccupés, par exemple via une Agence Immobilière Sociale.
Par ailleurs, la majorité encouragera la création d’un restaurant social et/ou d’épiceries sociales en synergie avec les associations actives dans le secteur.
 
 
-          en ce qui concerne la prévention, l’accent sera mis sur la pérennisation et le renforcement des projets de cohésion sociale existants, notamment le CIVIF, la médiation scolaire et l’Espace public numérique. De nouvelles initiatives seront aussi lancées, notamment en matière de racket, de harcèlement et d’assuétude aux réseaux sociaux et à Internet. Une attention particulière sera portée au renforcement des actions autour de la place Keym mais également dans le quartier Dries-Ernotte qui sera confronté à de nouveaux défis vu l’arrivée de nombreux nouveaux habitants dans les logements du Foyer Ixellois. La nouvelle majorité cherchera également à ouvrir un restaurant social ou une épicerie sociale, en synergie avec les associations actives dans le secteur.
-          En ce qui concerne la sécurité : la majorité finalisera le projet de commissariat rue des Tritomas. Elle souhaite renforcer la police de proximité et valoriser le rôle des agents de quartier.  La majorité fera mieux connaître et développera les services offerts par la police locale tels que visites à domicile pendant les absences, gravures de vélos, etc. Elle veillera à améliorer l’éclairage public et sera ouverte à toute mesure efficace pour renforcer la sécurité.
 
L’environnement, la mobilité et l’énergie resteront des axes forts de l’action de cette majorité. Il s’agira notamment à travers ces politiques de maintenir le caractère très vert de la commune. Une replantation sera prévue pour toute demande d'abattage d'arbre.  On favorisera dans ce cadre les espèces indigènes pour les plantations communales et dans les permis d'urbanisme. On organisera aussi des campagnes d'information et de sensibilisation relatives aux techniques d'entretien des jardins respectueuses de l'environnement, notamment en vue de lutter contre l'utilisation de pesticides.
La majorité maintiendra également un soutien actif aux associations organisant des initiatives en lien avec la Forêt de Soignes. Elle poursuivra le soutien aux composts et potagers de quartier.
A travers l’Ecolabel, la majorité confirmera l’utilisation de produits et matériaux sains (nettoyage, entretien des espaces verts, peintures, papier recyclé …) dans tous les services et bâtiments communaux (achats durables). Elle favorisera l’eau de distribution comme boisson, dans l’administration, mais aussi dans l’Horeca, les espaces publics ou les écoles.
La performance environnementale des véhicules communaux et du CPAS fera aussi l’objet d’une attention particulière.
En vue de lutter contre le réchauffement climatique, et de diminuer les coûts énergétique, la majorité poursuivra la politique énergétique communale initiée dans le « Plan Kyoto local ». Elle jouera un rôle actif dans la gestion de la Maison de l'Energie, dans le but d’offrir aux habitants un accompagnement en matière d’énergie.
Le standard « basse énergie » pour toute rénovation lourde et le standard « passif » pour toute nouvelle construction d’immeubles seront la norme et, chaque fois que cela sera techniquement possible, l’utilisation d’énergies alternatives sera privilégiée. La majorité cherchera donc à placer des panneaux photovoltaïques sur les surfaces communales susceptibles de les accueillir, éventuellement en faisant appel à des coopératives.
Au niveau de la mobilité, la majorité poursuivra la mise en zones 30 des quartiers résidentiels et participera au projet régional visant l’aménagement de zones de basse émission.
Elle défendra auprès de la Région un réaménagement du  carrefour Delleur/Solvay pour améliorer la sécurité et soulager l'axe Vénerie/Middelbourg du trafic de transit.
Elle étudiera en concertation avec les habitants et les commerçants, la mise en piétonnier du petit tronçon de voirie traversant la place Keym de l’avenue de la Sauvagine au carrefour avec le bas de la rue du Roitelet. L'objectif sera de dynamiser la place Keym et d’y favoriser la convivialité en renforçant son caractère piéton, tout en favorisant les commerces et les services de proximité.
Elle poursuivra les efforts permettant de favoriser les déplacements cyclistes dans la commune en analysant au préalable les aspects liés à la sécurité : sens uniques limités, emplacements vélos et box sécurisés, itinéraires cyclables communaux, panneaux additionnels aux feux rouges, formations pour se déplacer en vélo « sans peur et sans reproche », Villo …
Elle soutiendra l’installation de nouvelles stations de voitures partagées.
Enfin, elle continuera à suivre de près le chantier du RER et veillera à une bonne information du public quant aux différentes phases du chantier. Elle organisera des potagers sur la nouvelle dalle de couverture du chemin de fer.
 
En matière de travaux public, la majorité mènera une politique de rénovation des trottoirs, en commençant par ceux dont la commune est propriétaire.
Elle mettra en place une gestion à plus long terme des espaces verts, en particulier en remplaçant les arbres abattus par de nouvelles plantations (Parc sportif).
Elle développera un projet de rénovation du square des Archiducs, en tenant compte du classement.
La majorité souhaite mettre à la disposition des habitants qui en ont besoin du matériel et si nécessaire du personnel pour faire face à des inondations ou à de fortes chutes de neige.
En concertation étroite avec les riverains, elle suivra le chantier des bassins d’orages à Watermael. Elle rénovera le réseau d’égouttage dans les cités jardin, ce qui implique que leurs voiries et leurs abords deviennent propriété publique.
Une attention particulière sera portée à l’éclairage public, pour que celui-ci soit plus sécurisant. Une amélioration de l’éclairage des passages pour piétons sera recherchée, ainsi que de certaines venelles. 
Enfin, un effort sera entrepris pour améliorer la propreté de la commune, en particulier aux abords de la place Keym.
 
La politique de l’urbanisme visera, comme évoqué plus haut, à favoriser l’installation et le maintien de jeunes ménages. Pour cela, la majorité autorisera l’augmentation de la superficie habitable des logements tout en veillant à la protection des intérieurs d'îlot et au maintien des caractéristiques esthétiques des fronts bâtis. Elle permettra la division des grands logements tout en veillant au respect des normes d'habitabilité et au maintien des caractéristiques architecturales.
La majorité adoptera un règlement communal d'urbanisme qui prévoira notamment les principes suivants: toitures plates verdurisées, châssis bois ou aluminium pour les interventions contemporaines, citernes de récupération, lutte contre l’imperméabilisation des sols, replantation après abattages.
 
La culture occupera une place centrale dans la politique de la nouvelle majorité. Nous voulons offrir aux acteurs de la culture le soutien qu’ils méritent, notamment par une meilleure mise en valeur des artistes habitant la commune.
La majorité souhaite promouvoir une meilleure occupation des espaces publics pour des projets culturels. Le Parc Tournay-Solvay pourrait par exemple accueillir une activité théâtrale ou musicale annuelle en plein air. Le kiosque pourrait être utilisé de manière plus intensive. Les richesses architecturales et les particularités de la Commune pourraient être mises en valeur par une signalisation appropriée. Etc.
L’actuel commissariat de police pourrait accueillir, après le déménagement rue des Tritomas, entre autres une maison du patrimoine et de l'histoire locale qui rassemblera les activités de l'Espace mémoire, de l’ASBL Hisciwab, de Mémoire vive et une salle d'exposition.
Les partenariats entre la Commune, la Vénerie, WABO, les bibliothèques, les ludothèques et les écoles de tous les réseaux seront encouragés. 
Enfin, le bal du Bourgmestre sera remplacé par un Bal Populaire, ouvert à tous.
Les synergies entre la culture, les relations européennes et la solidarité internationale seront recherchées. Le jumelage avec la Ville de Chantilly et la "Déclaration de partenariat pour l'Europe" cosignée par Watermael-Boitsfort et Budapest XII sera appliquée.
Le programme de coopération internationale avec la commune de Limete, à Kinshasa, sera poursuivi. 
Watermael-Boitsfort s'inscrira dans la démarche d'Oxfam " ma commune n'est pas le bout du monde". Elle recourra aux produits du  commerce équitable et de proximité.
La majorité tendra vers l'objectif d'atteindre un budget consacré à la solidarité internationale d'un euro par habitant (actuellement il est de 0,30 cent).
 
La majorité développera une véritable politique d'intégration sociale par le sport.  Elle incitera les jeunes en difficultés à s’inscrire dans les clubs sportifs comme le football, le rugby ou l’athlétisme.
Des activités moins exigeantes au plan physique, qui développent l'esprit d'équipe sans utiliser le stimulant de la compétition, seront également favorisées.
La gestion du Parc Sportif sera redynamisée et l’intérêt de certaines activités sportives du Parc Sportif comme « l’espace bien-être » qui hypothèquent lourdement les finances de l’ASBL sera réévalué.
 
La majorité voudrait également soutenir le riche terreau associatif de notre commune. Elle aidera les nombreuses associations actives sur le territoire de la Commune, en leur offrant une aide logistique et en faisant connaître leurs activités. Elle se propose aussi de créer une plate-forme pour mieux organiser le bénévolat en établissant un cadastre des besoins et des volontaires.
Elle encouragera l'implication d'aînés qui le souhaitent dans la vie de leur quartier ou de l'école de leur voisinage, par exemple en initiant des jeunes à du bricolage ou à la réalisation d'un jardin potager ou encore en participant à une aide aux devoirs.
Elle soutiendra la constitution de groupement de citoyens pour obtenir de meilleures conditions d’achat.
 
L’échevinat de la vie économique favorisera le maintien ou l’installation des commerces de proximité dans les différents quartiers. Il encouragera toutes les initiatives qui visent à promouvoir les commerces et artisans locaux.
La majorité redéployera le syndicat d’initiatives notamment en lui faisant mener une action plus proactive vis-à-vis des indépendants et des PME et en veillant à la bonne représentation des commerçants en son sein.
Elle valorisera les initiatives en matière d’économie durable et solidaire (SEL, GASAP, groupements d’achats, monnaies complémentaires, …).
Mesdames, Messieurs,
 
Voilà la commune dans laquelle nous voulons vivre : une commune agréable, inventive, émancipatrice et respectueuse des différences.
 
Avec vous, en toute transparence et en pleine consultation,  la nouvelle majorité fera tout pour qu’il en soit ainsi.
 
Je vous remercie. 
 
Olivier Deleuze
Bourgmestre

 

Actions sur le document