Outils personnels

Etang Tercoigne : présence de cyanobactéries

Un taux élevé de cyanobactéries a été relevé à l'étang Tercoigne. Les cyanobactéries, également connues sous le nom d’algues bleues, sont des microorganismes naturellement présents dans tous les étangs de la Région bruxelloise.

Risques

Leur présence constitue un problème quand elles deviennent quantitativement dominantes. La prolifération naturelle également appelée « bloom » (« fleurs d’eau ») est reconnaissable par la présence d’un film vert bleuté à la surface de l’eau.
Les concentrations des cyanobactéries deviennent alors telles qu’elles provoquent des nuisances olfactives accompagnées de risques pour la biodiversité et pour la santé publique ; les puissantes toxines, généralement des neurotoxines, secrétées par certaines espèces peuvent causer de sévères empoisonnements chez l’homme et provoquer la mort de certains animaux (oiseaux, poissons, chiens...). Il n’existe pas de mesures curatives.

Mesures

Il est recommandé à la population d’éviter tout contact avec la peau, d’inhaler ou d’ingérer l’eau des étangs. En cas de contact, se rincer abondamment. Interdiction de laisser les chiens boire et/ou nager

Par ailleurs, il est demandé de ne pas pêcher.

Infos: Bruxelles Environnement, T. 02.775.75.75.

Actions sur le document