Outils personnels

Accueil des réfugiés, la Commune se mobilise

De nombreuses personnes arrivent en Belgique en quête de protection, fuyant la guerre, la violence et les persécutions.

 La Commune et le CPAS de Watermael-Boitsfort se mobilisent pour contribuer à l’accueil de ces personnes.

Par ailleurs, nous avons reçu beaucoup de demandes de citoyens qui souhaitent apporter leur aide aux demandeurs d’asile et réfugiés. Nous vous invitons à contacter le CPAS si vous voulez aider à Watermael-Boitsfort: T. 02.663.08.00.

 Voici quelques pistes, mises à jour régulièrement, pour vous y retrouver.

Devenir famille d’accueil d’enfants isolés

L’association Mentor-Escale recherche activement des familles pouvant accueillir à leur domicile des enfants et adolescents réfugiés isolés.

Pour devenir famille d’accueil et ainsi participer à la création d’un avenir meilleur pour ces jeunes, merci de contacter l’équipe familles de Mentor-Escale au 02/505.32.32 ou via l’adresse familles@mentorescale.be.

Pour plus d’informations, vous pouvez visiter notre site internet : www.mentorescale.be

https://vimeo.com/mediares/review/150059002/cb97e3d810

Faire un don en nature

De manière générale, les dons en nature ont été très nombreux ces dernières semaines. Les besoins évoluant de semaine en semaine et d'un endroit à l'autre, nous vous conseillons vivement de prendre contact avec une des organisations ci-dessous avant d'effectuer votre don, afin de vous assurer de son utilité.

Les associations ci-dessous spécialisées dans l’accueil des demandeurs d’asile et l’accompagnement des réfugiés sont preneuses de vêtements, jouets, meubles, lits, matelas, draps, ustensiles de cuisine...

 

S'engager comme bénévole

Pour participer bénévolement à l’effort d’accueil des demandeurs d’asile et réfugiés en Belgique, vous pouvez notamment vous tourner vers :

 

Devenir tuteur de MENA (mineurs étrangers non –accompagnés)

Les mineurs étrangers non accompagnés sont des enfants et/ou adolescents qui ont la particularité d’être mineurs, de se retrouver sans parents ou tuteur, en dehors de leur pays d’origine et d’avoir souvent vécu un long parcours de migration et d’exil.

Ils ont des parcours, des profils et des raisons de départ de leur pays d’origine différents. Tous ont besoin d’être protégés, d’être représentés légalement et d’être accompagnés.

En devenant tuteur d’un MENA, vous devenez donc son représentant légal chargé de veiller au bien-être général du mineur.

  • Quelles sont les principales missions à remplir ?
  • assister le mineur dans toutes les procédures le concernant
  • veiller à ce que le mineur bénéficie d’une scolarité, d’un soutien psychologique, des soins médicaux nécessaires, d’un hébergement adéquat, de l’aide des pouvoirs publics
  • expliquer au mineur les décisions prises à son sujet
  • collaborer avec le mineur, avec la personne ou l’institution qui l’héberge, avec les autorités compétentes en matière d’asile, d’accès au territoire, de séjour et d’éloignement, ou avec toute autre instance concernée

 

  • Quelles sont les conditions à remplir ?

Il faut être majeur et résider en Belgique ou être en possession d’un titre de séjour illimité.

Aucun diplôme spécifique n’est requis pour exercer la fonction de tuteur. Les conditions à remplir portent sur les compétences et connaissances liées à la problématique des mineurs étrangers non accompagnés :

  • sensibilité envers la problématique des mineurs étrangers non accompagnés
  •    capacités relationnelles
  •  compétences en matière d’organisation et de coordination
  •     absence de conflit d’intérêts avec le mineur

 

S’il répond aux critères, le candidat sera invité par le service des Tutelles à un entretien destiné à évaluer sa motivation et sa capacité à gérer les problèmes spécifiques.Devenir tuteur est compatible avec une activité professionnelle pour autant que le candidat ait la possibilité de se libérer quelques journées par an afin d’assister le mineur lors des différentes auditions et procédures l’intéressant. En moyenne, une personne travaillant à temps plein peut exercer une à deux tutelles, selon sa disponibilité.

  • Comment introduire sa candidature ?

Le candidat peut introduire une demande écrite à tout moment auprès du service des Tutelles, moyennant le respect des critères et de la procédure spécifiés.

Le dossier de candidature doit contenir les documents suivants :

  • une lettre de motivation
  • un curriculum vitae
  • un extrait du casier judiciaire (modèle II) – (ce document peut être délivré par votre administration communale)
  • toutes informations complémentaires attestant de la formation, de la disponibilité et des compétences liées à la problématique

Les dossiers doivent être adressés au service des Tutelles à l’attention de :

Bernard Georis
Conseiller – Chef de service
SPF Justice
Service des Tutelles
115 Boulevard de Waterloo
1000 Bruxelles

 

Proposer son logement à louer

Il est possible de louer un logement (maison, appartement, studio), en bon état, à des ONG qui ont une convention avec FEDASIL pour accueillir des personnes qui ont introduit une demande d’asile, dont la demande est en cours d’examen par les instances compétentes.

  • Pour quelle durée ?

Minimum 1 an

  • Quelles conditions financières ?

Les logements sont loués à des prix abordables directement par les ONG elles-mêmes.

  • Quelles conséquences juridiques pour la personne qui héberge ?

Elle est soumise au droit du bail et n’a pas de lien juridique direct avec la personne hébergée.

  • Comment proposer son logement ?

Prenez contact avec les ONG suivantes :

  • Aide aux personnes déplacées (085/21.34.81)
  • Caritas International (0471/72.05.42)
  • Centre social protestant (02/512.80.80)
  • Service social de solidarité socialiste (02/533.39.84)
  • Mentor-Escale (02/505.32.32)

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les conséquences juridiques des hébergements, nous vous invitons à consulter cette analyse proposée par le CIRé (Coordination et Initiatives pour Réfugiés et Étrangers).

Actions sur le document