Rendez-vous21: pv de la dernière réunion

Les différents projets:

Le GiveKot:

Par Tony Martin.

Un GiveKot est une « armoire », un « kot » placé sur l’espace public où l’on peut déposer des objets dont on n'a plus besoin et prendre ce que l'on désire et ceci sans surveillance, sans argent et en libre accès.

Il s’agit d’une "donnerie" permanente à l’échelle du quartier équipée de petites étagères et cintres afin de pouvoir y déposer nos objets tel que des bouquins, BD, CD, vinyls, vaisselles, vêtements, cadres, jouets, etc.
Ce sont les riverains qui décorent et aménagent leur GiveKot selon leurs envies et leur inspiration.

Dans un Givekot, on ne se débarrasse pas d’un objet, on lui donne une seconde vie.

Le concept nous vient de Berlin où un jeune styliste a eu l'idée de lancer la première Givebox en 2011. Très vite le concept a été repris dans de nombreuses villes telles que Paris, Montréal, Bruxelles, etc.

Le GiveKot est donc un espace de convivialité où l'on offre, où l'on prend mais également où l'on rencontre les membres de son quartier dans un esprit d'échange et de durabilité.

Vous voulez vous occuper d'un Givekot dans votre quartier? Faites-le nous savoir en remplissant le formulaire "Je m'engage!".

Le SEL:

Par Delphine Jacques et Xavier Guigue.

Le Système d'Echange Local (SEL) est né en 1983 au Canada et s'est rapidement propagé aux Etats-Unis, en Argentine, dans les pays Anglo-saxons et en France. Bruxelles s'est à son tour emparée du projet il y a une quinzaine d'année !

Concrètement, c'est un système qui met en relation des personnes qui souhaitent une aide pour des "petits services" à celles qui se proposent de les faire. Ces services sont gratuits et ne fonctionnent pas de manière unilatérale, c'est-à-dire qu'il ne faut pas nécessairement avoir quelque chose à offrir à la personne qui vous rend un service.
Les membres du SEL prennent contact entre eux pour organiser l'échange grâce à un bottin qui recense toutes les propositions de services et les coordonnées des participants. Pour mieux se connaître, chacun-e peut participer aux Archiduséliennes, un moment de rencontre convivial.

Qui peut y prendre part?
Tous les habitants de Watermael-Boitsfort et environs, quel que soit leur âge.

Dans quel but?
Pour se rencontrer, pour valoriser ses compétences, pour rompre l'isolement en allant au-delà des différences d'âge, de classes sociales et de culture.
Mais aussi pour participer à la vie de son quartier et de sa commune en s'inscrivant dans un projet d'entre-aide collective.

Quel genre de service?
Les services peuvent être de toute sorte:

  • faire des courses,
  • promener un chien,
  • rentrer du bois,
  • garder des enfants,
  • donner des cours d'informatique,
  • traduire un document,
  • faire des confitures,
  • ...

N'hésitez pas à contacter l'Archidu'SEL, vous avez sûrement des services à proposer, des compétences à partager, des besoins à combler...

Contact: archidusel@gmail.com, www.archidusel.be ou au 02/672.26.67 ou remplissez notre formulaire "Je m'engage!".

L'Objetothèque:

Par Michaël Desmet.

On connaissait déjà les bibliothèques, les ludothèques, les vidéothèques,... Mais qu'est-ce qu'une Objetothèque?

Une objetothèque se définit comme une "mutualisation d'objets du quotidien à faible taux d'usage au sein d'une communauté géographique délimitée".
En d'autres termes, c'est une sorte de caverne d'Ali Baba dans laquelle les membres pourront disposer d'une large gamme d'objets tels qu'un taille-haie, une foreuse, une échelle... Bref, des objets en tout genre allant d'outils de bricolage à du matériel évènementiel ou sportif.

Les avantages?

  • L'objetothèque encourage l'échange plutôt que la propriété individuelle;
  • elle réduit les déchets générés par le production industrielle et la consommation d'objets souvent de mauvaise qualité;
  • elle promeut un modèle social permettant l'accès à des biens de qualité aux personnes à faibles revenus;
  • elle encourage le lien social et la solidarité;
  • et des liens sont possibles avec les Repair cafés pour la réparation d'objets endommagés ou la récupération d'objets.


L'objetothèque pourra prendre une forme matériel (tous les objets se trouveront dans un local géré par des bénévoles) et/ou une forme numérique (un site internet qui regroupera tous les objets et la possibilité de les réserver en ligne et de prendre contact avec le propriétaire).

Bien évidemment, plus il y aura d'objets, plus l'objetothèque aura de succès. Donc faites-nous part de votre désire de prendre part au projet et remplissez notre formulaire "Je m'engage!".

Le Repair Café:

Par Sophie Quinet et Bernard Fox.

Réparer ensemble et gratuitement, c’est l’idée des Repair Cafés: des lieux de rencontre ouverts à tous et dont l'entrée est libre.

Vous possédez un objet qui ne fonctionne plus et nous allons ensemble tenter de lui redonner une seconde vie avec l'aide « d’experts » bénévoles tels que des électriciens, des couturières, des menuisiers, des réparateurs de vélos, des informaticiens, etc., le tout autour d'un bon café!

En 2013, trois Repair Cafés sont déjà prévus à Watermael-Boitsfort: les dimanches 6 octobre, 17 novembre et 8 décembre 2013. Ils se tiendront à la Gare de Watermael.

Pour donner vie à ce projet, nous recherchons dès à présent des gens de métier bénévoles, des bricoleurs passionnés, des réparateurs spécialisés autodidactes pour les ateliers suivants : la couture, le vélo, l’informatique, le petit électroménager, le bois, les jouets…
Nous recherchons des personnes pour l’accueil, pour le bar, pour s’occuper des enfants, pour des tâches administratives…
Nous recherchons des outils et du petit matériel en bon état pour ces différents ateliers.

Vous voulez pendre part à ce projet en travaillant le jour J ou en prêtant du matériel de bricolage? Faites-le nous savoir en complétant notre formulaire "Je m'engage !" .

Les VAP (Voitures à Partager):

Par Claire Laloux et Nicolas Poncelet.

Le covoiturage figure  parmi les actions encouragées par la Commune en faveur du développement durable et du "mieux vivre ensemble" dont Watermael-Boitsfort a le secret !

Le principe des VAP, c'est donc de faire de l'autostop entre voisins pour des trajets courts, variés en compléments des transports publics : Vélo + STIB + Cambio + VAP + ...= Mobilité pour TOUS en ville

Les VAP ont vu le jour à Boitsfort en 2005 et 500 personnes sont déjà membres. Dans antennes se sont également créées dans le Brabant Wallon pour effectuer des trajets en périphérie et comptent aujourd'hui 2.000 membres. 

Les VAP ont plusieurs emplacements: au Berensheide, Av. Demey, Av. des Coccinelles et Av. des Archiducs.

En pratique:

  • Piétons et automobilistes ont chacun une carte VAP qu'ils présentent lorsqu'ils souhaitent partager un trajet.
  • Le piéton possède différentes cartes avec des logos de métro, de gare, etc. pour indiquer un point où il aimerait être déposé (ou duquel il aimerait être rapproché).
  • Piétons et automobilistes restent toujours libres d'accepter un trajet ou non.
  • Les rencontres d'autostop peuvent se passer en dehors des arrêts VAP.

 

Au coin du balai, COMOBIL prend le relais! Le principe est le même et est situé à Heilligenborre. Plus d'infos sur www.coindubalai.be .

Pour devenir membre de VAP, inscrivez-vous via le formulaire VAP. Contact: info@vap-vap.be.

Les Incroyables Comestibles:

Par Héba Fakhouri.

Né il y a 5ans en Angleterre, le mouvement des Incroyables Comestibles ont pour objectifs de ré-introduire la production alimentatire dans les villes et nous autonomiser.

L'idée est que l'Homme doit changer sa façon de consommer. La crise touche de nombreux pays de plein fouet, la population mondiale ne cesse d’augmenter, les ressources naturelles se font de plus en plus rares... Ce concept citoyen et solidaire se propage actuellement partout dans le monde.

Que proposent concrètement les Incroyables Comestibles? Implanter des bacs dans votre quartier et y mettre des légumes, des plantes aromatiques, des fleurs pour redévelopper la biodiversité et partager une activité conviviale entre voisins!

Vous désirez vous aussi vous occuper d'un bac ou d'une parcelle de terre à cultiver? Faites-le nous savoir en complétant notre formulaire "Je m'engage! "

Les Vélos en Balai:

Par Claude Rener et Nicolas Poncelet.

Les vélos en Balai, c’est une sorte de « Villo de quartier » pour une mobilité toujours plus durable. Les vélos sont d’anciens vélos-facteurs de la Poste (type Granville, 7 vitesses).

Ils pourront être utilisés gratuitement et seraient disponibles dans différentes stations vélos-en-balai qui ne sont pas encore définies.
Mais l’idée de Vélos-en-balai ne s’arrête pas là ! De nombreuses petites initiatives pourraient venir s’y greffer comme créer un abri central avec un atelier transgénérationnel de réparation des vélos, des promenades contées en Forêt de Soignes, apprentissage du code de la route aux débutants, etc.

Pour plus d'informations, envoyez un e-mail à veloenbalai@gmail.com ou téléphonez au 079/36.26.13. Si vous voulez vous impliquer dans ce projet, faites-le nous savoir via notre formulaire "Je m'engage!".

Les frigos communautaires:

Par Ghislaine De Grave.

Le gaspillage de nourriture est une réalité dans notre société de surconsommation.

Chaque année nous gaspillons tous de nombreux kilos de nourriture. En causes, des achats inutiles, des erreurs de proportions, des doubles achats, etc.
Tout ce gaspillage a bien évidemment un impact sur les terres cultivées qui se dégradent, sur les océans qui subissent les conséquences de la surpêche, sur la consommation d'eau, et bien sûr, sur votre budget.

Le Frigo Communautaire, ou un frigo à partager!
Le principe est donc de mettre à disposition de ses voisins des aliments:

  • dont la date de péremption est proche et qu'on n'aura pas le temps de manger;
  • qu'on a acheté par erreur;
  • à cause d'un départ impromptu;
  • en cas de diminution du nombre de mangeurs ou de mauvaise estimation des quantités;
  • etc.
  •  

Localisation:
Pour être fonctionnel, un frigo communautaire doit se trouver dans un lieu densément peuplé (ensemble d'immeubles) ou dans des lieux publics ou salles polyvalentes.

Plus de liens:
C'est également un moyen de partager des recettes de famille, un carnet de commentaires, d'échanger des plats maisons entre voisins, etc.

Certains points (financement du frigo, entretien, etc.) sont encore à définir. Si vous avez des idées et que vous voulez avoir un Frigo Communautaire et vous impliquer dans sa gestion, faites-le nous savoir via notre formulaire "Je m'engage!".

Les Restaurant Social:

Par Michaël Desmet.

Un restaurant social a pour objectifs :

  • d'offrir à des personnes à revenus modestes l'accès à une nourriture de qualité;
  • d'être un lieu de rencontre convivial;
  • de jouer un rôle d'insertion sociale et professionnelle des personnes issues du CPAS;
  • de valoriser le commerce équitable, les produits locaux et les produits biologiques;
  • d'utiliser les invendus disponibles à Watermael-Boitsfort.


De nombreux acteurs soutiennent et s'impliquent dans ce projet: le CPAS, les Maisons de quartier, Ville et Forêt, le service Agenda 21 et les acteurs de l'économie sociale. Et vous aussi pouvez prendre part à ce projet!

En effet, nous cherchons également des bénévoles désireux de faire fonctionner ce Restaurant Social. Si vous êtes intéressés, faites-le nous savoir via notre formulaire "Je m'engage!".
 

Les WaB's:

Par Thérèse, bénévole des WaB's.

Les WaB's, c'est le nom qu'a été donné au réseau de bénévoles de Watermael-Boitsfort. Un groupe de personnes dynamiques qui s'impliquent dans différents projets communaux.

Thérèse, une bénévole de longue date a témoigné de son expérience très gratifiante au sein des WaB's et en a profité pour rappeler que les WaB's recrutent encore et toujours!

Si vous voulez rejoindre notre réseau de bénévoles, faites-le nous savoir via notre formulaire " Je m'engage!".