Usage et limites de l'utilisation de masques maison

Les masques en tissu sont-ils utiles ?

Un masque en tissu cousu dans des chutes de tissu vestimentaire a une certaine efficacité envers la transmission de gouttelettes et la transmission par contact. Or le virus du COVID-19 se trouve dans les gouttelettes !

Donc, tout masque « maison » même s'il n'est pas un dispositif médical, ni un masque anti-transmission au sens de la directive européenne va néanmoins limiter la transmission des postillons et améliorer les gestes barrières en diminuant la transmission par contact main-bouche ! Un masque en tissu, c’est donc mieux que rien !

Ce qu’il faut donc retenir c’est que :

– un masque en tissu, ce n’est pas un dispositif médical ;

– un masque en tissu, c’est bien pour améliorer les gestes barrières : diminution du contact main-bouche ;

– un masque en tissu, c’est bien pour éviter de contaminer les autres avec ses postillons;

– un masque en tissu, c’est bien pour respecter la distance sociale : si l’on vous voit avec un masque, vous pouvez être certain qu’il y aura plus d’un mètre entre vous et les autres ;

– il est préférable de réaliser un masque en coton pour le confort et la respirabilité ;

– il faut penser à pouvoir insérer une 3ème épaisseur de tissu « filtre » ;

– l’efficacité d’un filtre n’est pas liée à son épaisseur. Les lingettes dépoussiérantes électrostatiques sont une bonne alternative ;

– un masque en tissu ne vous dispense pas de vous laver les mains ;

– pour être efficace, un masque en tissu doit se porter de la bosse du nez jusqu’en dessous du menton ;

avant de mettre votre masque, lavez-vous les mains et ne touchez plus au masque une fois en place !

- après avoir utilisé le masque, il est nécessaire de jeter les filtres à la poubelle et de nettoyer son masque. Deux façons de faire : soit en machine, lavage standard puis sèche-linge si vous voulez. Soit elle les passe au défroisseur vapeur ou au fer à repasser en mode vapeur pendant 5 minutes.

Source : coutureetpaillettes.com